FlashbackEco

1er octobre 1977 : Le Roi Pelé se retire

1 octobre 1977Le 1er octobre 1977, c’est à l’occasion d’un match amical exceptionnel, entre le club de Santos, où il a passé la quasi-totalité de sa carrière (1956 – 1974), et celui des Cosmos de New-York, où il effectue ses dernières saisons (1975-1977), qu’Edson Arantes do Nascimento, alias Pelé, fait ses adieux au public et prend officiellement sa retraite professionnelle.

 

1 octobre 19771Sous les couleurs des Cosmos en première mi-temps, puis sous celles du Santos FC, le roi Pelé conclut par se match de gala une carrière exceptionnelle de meneur de jeu et de buteur au palmarès inégalé. Seul joueur à avoir remporté la Coupe du Monde de Football à trois reprises avec la sélection brésilienne en 1958, 1962 et 1970, il est aussi vainqueur de la Coupe Intercontinentale (1962 et 1963), de la Coupe Libertadores (1962-1963), du championnat de Sao Paulo à onze reprises entre 1950 et 1960 et du Championnat des Etats-Unis en 1977.

Dribbleur exceptionnel, passeur inspiré, numéro 10 disposant d’une incomparable vision du jeu et d’un touché de balle unique, le meneur de jeu de la Seleçao est aussi un buteur hors-pair. Avec 1 281 réalisations en 1 363 matchs officiels, les statistiques du roi Pelé en carrière font rêver : 5 quintuplés, 31 quadruplés, 89 coups du chapeau, 186 doublés… et même 8 buts inscrits dans un même match face à Botafogo en 1964 !

1 octobre 19772
La victoire en Coupe du Monde en 1970 parachève la Légende Pelé qui remporte alors son troisième titre mondial. Après sa victoire 4 à 1 face à l'Italie, la Seleçao s'impose et lave l'affront du Mondial 1966. Orchestre magistral de l'équipe pendant la compétition, Pelé fut l'un des grands artisans de la victoire brésilienne.
 

Souvent considéré comme le meilleur joueur de football de tous les temps, il est également désigné par le Comité International Olympique comme le plus grand athlète du XXème siècle. A l’occasion de la Coupe du Monde de 1998, la FIFA l’inclut également à sa place de numéro 10 au sein de l’Equipe Mondiale du XXème siècle aux côtés de Maradona, Crujff ou encore Garrincha.

Le 1er octobre 1977, à la fin d’un match symbolique, les larmes aux yeux et devant un stade de 75 000 personnes scandant son nom, Pelé met fin officiellement à sa carrière et ne disputera alors plus que quelques matchs d’exhibition, laissant derrière lui l’image et le palmarès d’un joueur de légende.