FlashbackEco

19 septembre 1940 : Mission Tizard, la victoire sur le radar…

19 septembre 1940 mission tizard la victoire sur le radar2Parti à la fin du mois d’août 1940 par avion en direction des Etats-Unis et suivi au début du mois de septembre par une équipe de hauts responsables de l’armée et de la recherche scientifique britanniques, Sir Henry Tizard a pour mission essentielle de délivrer le meilleur de la technologie anglaise aux autorités américaines. Dans ses valises, la mission emporte avec elle une technologie de pointe qui aura une importance décisive dans le sort du second conflit mondial, le magnétron à cavités de John Randall et Henry Boot, ancêtre du radar. Plus petit et plus puissant, émettant sur un plus large spectre électromagnétique que les technologies américaines de l’époque, le magnétron à cavités permet d’entrevoir la construction des radars aéroportés, qui permettront notamment aux B-17 de bombarder efficacement les sous-marins allemands du Mur de l’Atlantique.

 

19 septembre 1940 mission tizard la victoire sur le radar3
Magnétron à cavités apporté par la mission Tizard
 
 
19 septembre 1940 mission tizard la victoire sur le radar7
B-17 G équipé d'un système de radar embarqué

 

 

19 septembre 1940 mission tizard la victoire sur le radar4Winston Churchill autorise la mission Tizard à opérer un significatif transfert de technologies en direction des Washington, dans la mesure où les Etats-Unis sont alors les seuls à pouvoir disposer des capitaux et des capacités industrielles nécessaires à la production en masse du radar. La valeur scientifique et patrimoniale concédée est tout à fait considérable et prive peut-être l’Angleterre d’une manne commerciale colossale, mais les temps de guerre ont leurs exigences, et Churchill le sait bien. A la fin du mois de septembre 1940, le Massachussetts Institue of Technologies (MIT) a d’ores-et-déjà mis en place un laboratoire de recherches secret sur le magnétron. Au mois de novembre, la production de masse de magnétrons à cavités est lancée.

 

19 septembre 1940 mission tizard la victoire sur le radar6
Radar américain lors de la campagne d'Italie
 

Outre le magnétron, la mission Tizard révèle à partir du 19 septembre 1940 à un comité composé d’experts militaires et scientifiques et de responsables politiques, quantité d’informations confidentielles portant sur le moteur à réaction de Whittle, des projets de fusées, de compresseurs mécaniques pour la suralimentation des moteurs et d’autres portant sur la réalisation de la bombe atomique (Memorandum Frisch & Peierls). Au total, le transfert de technologies réalisé est l’un des plus importants jamais opéré et aura une importance capitale dans l’effort de guerre allié.

19 septembre 1940 mission tizard la victoire sur le radar5
Tour radar de la Chain Home, premier réseau de stations radars chargé de la surveillance des côtes britanniques dès 1937
 

Si à son retour en Angleterre Tizard se retrouve sans rôle opérationnel précis, son implication dans la politique de défense de la Grande-Bretagne se poursuit après-guerre. Conseiller scientifique du Ministère de la Défense il attirera également l’attention sur la nécessité d’une approche scientifique portant sur les OVNI et continuera de faire bénéficier l’administration britannique de son expérience jusqu’à sa mort en 1959.