FlashbackEco

19 novembre 1942 : Naissance de Calvin Klein

Né le 19 novembre 1942 de parents immigrés juifs hongrois vivants dans le Bronx, Calvin Klein est devenu l’un des grands noms du prêt-à-porter et de la mode en proposant un style à la fois décontracté et minimaliste.

 

19 novembre 1942 calvin klein1Diplômé du Fashion Institute of Technology, il travaille comme apprenti pendant cinq ans dans une enseigne de la 7ème Avenue à New York avant d’ouvrir sa propre boutique de manteaux avec Barry Schwartz, ami d’enfance et éternel compagnon de route du designer. Encouragé par les revues de presse qui louent son travail, il élargit très vite sa gamme de produits et développe des lignes pour hommes et pour femmes dont les influences se croiseront habilement. Calvin Klein repense le jean, le couple à des vestes de costumes aux tons sobres, mélange décontraction et lignes épurées synonymes d’élégance, mais propose aussi une longue série d’accessoires (fourrures, lunettes, maillots de bain…), des sous-vêtements féminins inspirés des boxers pour homme, ou encore des fragrances devenues cultes (Obsession, Eternity, Escape).

 

19 novembre 1942 calvin klein2Le résultat de cette approche « fourre-tout » constitue finalement une identité visuelle bien marquée, dont Calvin Klein saura faire bon usage au travers de campagnes marketing à l’efficacité ravageuse. Jeunes gens aux poses lascives, parfois provocantes, mais toujours évocatrices sur des photographies en noir et blanc, dans lesquelles certains reconnaitront a posteriori les références de la génération X, voire une culture idéalisée de la consommation de drogues[1]… la publicité de la marque fera en tout cas abondamment parler et vendre.

 

19 novembre 1942 calvin klein4Marque-phare du prêt-à-porter mondial, Calvin Klein a su s’adapter pour rester aujourd’hui l’un des poids lourds de l’industrie. Elle est depuis 2003 la propriété du groupe Philips-Van Heusen (PVH), géant de la mode, réalisant près de 8 milliards de dollars de chiffre d’affaires (2014) et également propriétaire des marques DKNY, Timberland ou encore de Tommy Hilfiger.

 

Trois fois d’affilé lauréat du prix Coty (1973, 1974, 1975), du prix du Council of Fashion Designers of America (1982, 1983, 1986) et distingué par de nombreuses autres récompenses, Calvin Klein est aujourd’hui considéré à juste titre comme l’un des plus grands créateurs de mode américain et l’un des plus influents de sa génération.

 

A lire aussi : 

 

 

 

[1] Qualifiée aussi d’Heroïn chic, la tendance donnait la part belle aux mannequins aux visages émaciés, aux lignes anguleuses, au teint pâle et aux cernes marquées, à contre-courant des égéries souriantes et en parfaite santé des années 1990. L’ex-Président Bill Clinton condamnera d’ailleurs lui-même ouvertement la tendance et les campagnes de pub Calvin Klein.