FlashbackEco

17 décembre 1903 : Premier vol motorisé des frères Wright

Pionniers de l’aviation, les frères Orville (1871 – 1948) et Wilbur (1867 – 1912) Wright sont à l’origine du premier vol motorisé de l’histoire le 17 décembre 1903.

17 décembre 1903 2Auteurs de plusieurs centaines de vols en planeur entre 1899 et 1902[1], les frères Wright, originellement propriétaire d’une fabrique de bicyclette à Dayton, Ohio, font le pari d’une soigneuse démarche faite d’analyses et d’expérimentations afin d’améliorer continuellement leurs appareils. Renseignés sur les avancées faites par les pionniers européens et satisfaits des progrès qu’ils ont eux-mêmes accomplis en ce qui concerne la portance et la pilotabilité de leurs appareils, les frères Wright finissent par maîtriser le vol contrôlé grâce au couplage de la gouverne et du mécanisme de « gauchissement » des ailes permettant de mieux anticiper les commandes de vol en roulis, et d’incliner ainsi l’appareil pendant les virages.

 

17 décembre 1903 4Forts de la manœuvrabilité toute relative de leurs planeurs, les frères Wright franchissent finalement le pas du vol motorisé en décembre 1903 à Kitty Hawk, Caroline du Nord avec leur biplan Flyer équipé d’un petit moteur de 12 CV spécialement réalisé pour l’occasion. Après un échec le 14 décembre et des réparations rapidement effectuées, les frères Wright poursuivent leurs essais le 17 décembre. Sur un terrain de dunes permettant d’atténuer les dégâts en cas de choc, ils disposent leur appareil sur un rail de 18 mètres, face au vent, afin d’assurer la propulsion et la portance nécessaires durant la phase de décollage. Avec quatre vols contrôlés dans la journée, dont un premier effectué par Orville sur une distance de 36 mètres en 12 secondes et un dernier réalisé par Wilbur sur une distance de 260 mètres en 59 secondes, les frères Wright deviennent les véritables pionniers de l’aviation moderne.

 

17 décembre 1903 1

 

Quatorze ans après Clément Ader et son « Avion », les frères Wright ont ajouté à la motorisation d’un appareil « plus lourd que l’air » une manœuvrabilité tridimensionnelle qui sera à l’origine de l’aventure de l’aéronautique telle que nous la connaissons aujourd’hui.

 

17 décembre 1903 5Flyer II (1904), Flyer III en (1905), Model A (1908), Military Flyer (1909), Model B (1910) se succèderont au fil d’améliorations multiples touchant aussi bien à la voilure, aux ailerons, à la motorisation des engins, sans jamais séduire pour autant l’armée américaine, seul acheteur potentiel d’une production en masse de l’invention. Pionniers de l’aviation, les frères Wright ne deviendront pas pour autant des industriels de premier plan. En 1915, trois ans après la mort de Wilbur, Orville vendra la Wright Company à des investisseurs new-yorkais, avant que celle-ci n’intègre la Curtiss-Wright Corporation en 1929.

 

A lire aussi : 

 

 

[1] Des vols courts, dépassant rarement les 250 mètres de distance, mais qui permettront d’améliorer continuellement la pilotabilité et la portance de l’appareil.