FlashbackEco

15 novembre 1971 : Sortie du premier microprocesseur Intel

Mandatée par la société japonaise Busicom en 1969 pour l’élaboration un organe de calcul intégré, Intel mobilise le savoir-faire de ses ingénieurs pour créer le premier microprocesseur de l’histoire de l’informatique. Jusqu’alors, les performances des matériels informatiques sont assurées par une multitude de composants, difficilement miniaturisables sur un même circuit intégré.
 
15 novembre 1971 intel 4004Mais la situation change définitivement avec l’avancée majeure des ingénieurs Marcian Hoff et Federico Faggin. Le microprocesseur Intel 4004 intègre alors une puce de mémoire « morte » (ROM), une puce de mémoire « vive » (RAM), un registre de décalage permettant de stocker les informations, mais aussi deux puces d’entrée et sortie (Input/Output) et dispose d’une architecture générale permettant l’implémentation du microprocesseur sur une large gamme de matériels.
 
En réduisant considérablement le nombre de circuits intégrés autrefois nécessaires, l’Intel 4004 effectue un gigantesque bond en avant qui permettra l’explosion de l’informatique de masse, le développement des micro-ordinateurs, la réduction considérable de l’énergie utilisée par les matériels informatiques… mais aussi à Intel de devenir un pionnier de l’informatique et le premier fabricant de semi-conducteur au monde, seulement trois années après sa création (1968).
 
 
15 novembre 1971 intel 40041Si Busicom a l’honneur de commercialiser le premier matériel informatique civil au travers de sa calculatrice haut de gamme Busicom 141-PF (1971), Intel rachètera immédiatement les droits d’usage de la technologie cédée à la société japonaise.
 
Le 15 novembre 1971, Intel pourra ainsi annoncer la disponibilité immédiate de l’Intel 4004 et procéder aux évolutions qui lui permettront d’élaborer la série des Intel 8088, premiers processeurs intégrables à une unité centrale et annonçant la micro-informatique moderne.