FlashbackEco

15 décembre 1675 : Johannes Vermeer, de l'ombre à la lumière

15 décembre 1675 vermeer 3Né à Delft en 1632, Johannes Vermeer, ou Vermeer de Delft, est aujourd’hui reconnu, à l’instar d’un Rembrandt, comme l’un des plus grands peintres du siècle d’or hollandais. Artiste peu fécond, n’ayant produit qu’entre 45 et 60 œuvres selon les estimations, et dont une trentaine seulement nous serait parvenue, l’œuvre du maître, appréciée des collectionneurs éclairés, connut finalement une reconnaissance étendue, notamment grâce à l’admiration et aux articles que lui voua le critique d’art Théophile Thoré-Bürger[1] dans la Gazette des Beaux-Arts à l’automne 1866.

 

15 décembre 1675 vermeer 1Célébrée par Camille Corot, les impressionnistes, Théophile Gautier, mais aussi et surtout un certain Marcel Proust -qui verra peut-être au travers de l’œuvre du peintre hollandais une aptitude partagée à suspendre la marche du temps -, l’œuvre du maître éblouit. Mêlant une qualité technique irréprochable où les lignes de contours sont effacées, une mise en valeur rigoureuse de la perspective centrale et des jeux de clair-obscur influençant le détail donné à certains éléments, au détriment d’autres, afin de mieux attirer l’œil du spectateur, Vermeer se fait connaître comme un génie de la composition, mais aussi du sens…

 

15 décembre 1675 vermeerEn peignant des scènes de la vie quotidienne et en tranchant dès lors avec une tradition picturale qui privilégiait jusqu’alors des thèmes inspirés de la mythologie antique et du religieux, tout en insistant sur la représentation intimiste de scènes de vie, où l’accent est mis sur l’instant, Vermeer donne à ses œuvres une portée universelle et une profondeur quasi-inédite.

15 décembre 1675 vermeer 2Peintre de l’intime et d’une sorte de « mystère commun », Vermeer l’est d’autant plus que l’ensemble de son œuvre use de motifs et d’éléments récurrents (carte géographique au mur, table au bord de la fenêtre, diffusion éparse de la lumière, sol carrelé de carreaux noirs et blancs disposés en damier, usage combiné du jaune et du bleu d’outre-mer…) qui entretiendront définitivement la proportion mystique de son œuvre.

 

Génie de la peinture s’inscrivant dans une tradition picturale partie des Flandres 15 décembre 1675 vermeer 4pour révolutionner l’histoire de l’Art, Vermeer est aujourd’hui reconnu comme l’un des artistes les plus influents de sa période, et la cote actuelle de ses œuvres, quoique très variable, ne le dément pas. Evaluées à plusieurs dizaines de millions de dollars, certaines œuvres de l’artiste notamment en raison de leurs histoires propres représenteraient aujourd’hui parmi les œuvres les plus chères de l’histoire de l’art. Certains experts parlent même d’estimations entre 150 et 200 millions de dollars pour L’Art de la Peinture[2], ayant appartenu à Adolf Hitler, ou pour le Concert, œuvre dérobée à l’Isabella Stewart Gardner Museum (Boston) en 1990 et disparue depuis.

 

A mille lieues de ces évaluations astronomiques, Johannes Vermeer fut inhumé le 15 décembre 1675, alors qu’il croulait sous une dette colossale...

 

A lire aussi :

27 octobre 1923 : Naissance de Roy Lichtenstein
25 octobre 1881 : Naissance de Pablo Picasso
10 août 1793 : Le musée du Louvre ouvre ses portes

 

 

[1] Journaliste et critique d’art, Théophile Toré-Bürger, donna à Vermeer le surnom de « Sphinx de Delft », notamment en raison du peu de détails biographiques existants sur l’artiste.

[2] Aujourd’hui propriété du Kunsthistorisches Museum de Vienne.