FlashbackEco

15 août 1971 : Fin de la convertibilité dollar-or

A la fin du XIXème siècle, les grands pays industrialisés adoptent le Gold Exchange ou étalon-or, afin que toute émission de monnaie corresponde à une contrepartie et à une garantie d’échange en or. L’or pouvait toujours servir de refuge à l’occasion, mais permettait surtout de maintenir la confiance sur le marché des devises et dans le cadre des échanges commerciaux. Au début du XXème siècle, le système devint multipolaire, les monnaies pouvaient alors être échangées entre elles en fonction de leur contrepartie-or et certaines comme la livre sterling assuraient officiellement leur convertibilité directement en or. Le système vola cependant en éclat avec la Première Guerre Mondiale. L’instabilité financière fut alors à l’origine de l’explosion inflationniste européenne de l’entre-deux-guerres et de troubles socio-économiques qui menèrent à la Seconde Guerre Mondiale.


15 aôut 1971 fin convertibilité dollar or 3Après guerre, les économies de la Grande-Bretagne et des autres grands pays industrialisés sont exsangues et les regards se tournent alors vers les Etats-Unis qui représentent la première production manufacturière et industrielle mondiale, les premiers producteurs de charbon, d’électricité et de pétrole, et les détenteurs des deux tiers des réserves d’or. La signature des accords de Bretton Woods le 22 juillet 1944 institue alors un nouveau système monétaire international (SMI), rendant les Etats-Unis garants de l’équilibre monétaire et de l’inflation à l’échelle mondiale.

Les Etats-Unis s’engagent alors à créer un Gold-Exchange Standard fondé sur une seule monnaie, le dollar américain. Le principe en est le suivant : toutes les monnaies sont définies en dollar et seul le dollar est défini en or. La contrepartie dollar-or, gage de stabilité et de confiance, est fixée à 35 dollars l’once. Les Etats-Unis s’engagent à protéger cette valeur référence, les états périphériques du nouveau système monétaire s’engagent implicitement à ne pas réclamer la valeur de leurs devises en or.

15 aôut 1971 fin convertibilité dollar or 2

Ce nouveau système assure la fluidité du commerce international et une relative stabilité financière qui accompagnera la croissance mondiale des Trente Glorieuses. Pourtant aucun système de contrôle n’a véritablement été institué et les pays participants au SMI accumulent les prêts en dollars nécessaires à leur croissance. Le montant des devises étrangères (et surtout européennes) « tirées » sur la contrepartie dollar explose. Un rapport officiel de la Réserve fédérale de 1963 prévient d’un éventuel "déséquilibre mondial de la balance des paiements" et en 1975, la quantité de monnaie en circulation dans le système en viendra même à dépasser le montant des réserves mondiales de devises. En effet, les pays qui exportent le plus vers les Etats-Unis accumulent des dollars qui engendrent à leur tour encore plus de devises en monnaie nationale, et donc un accroissement gigantesque de la masse monétaire en circulation, facteur majeur d’inflation.Craignant le déclenchement irréversible d’une crise inflationniste, la République Fédérale d’Allemagne sera le premier pays à se désengager des dispositions de Bretton Woods.

 

1 billion de marks pour 1 pain 1923Pour rappel : la flambée inflationniste de l'entre-deux-guerres avait fait grimper le prix de la miche de pain à 1 milliard de Deutsche Mark. L'écriteau ci-contre affiché à la devanture d'une boulangerie allemande en novembre 1923 en témoigne encore. Le souvenir des corbeilles et brouettes de billets nécessaires pour l'achat des biens de premières nécéssités était resté vif dans l'imaginaire collectif des Allemands de la RFA. 

 

Danger pour l’équilibre financier international et pour celui du dollar, la convertibilité dollar-or instaurée par Bretton Woods avait vécue. Le 15 août 1971, le Président américain Richard Nixon craignant les demandes de remboursement en dollars excédentaires, nés principalement de l’augmentation des importations et de l’affaissement de la balance commerciale américaines, annonce la fin de la convertibilité dollar-or. La décision est entérinée par les accords du Smithsonian Institute du 18 décembre 1971 (proclamation de l’inconvertibilité dollar-or et dévaluation du dollar de 7,89%).

La fin de la convertibilité dollar-or aura pour conséquence principale la chute du SMI et l’avènement d’un système monétaire à taux de changes flottants, et poussera également la Communauté Economique Européenne à relancer ses projets de monnaie unique.