FlashbackEco

13 août 1986 : La lumière au bout du tunnel…

13 août 1986 eurotunnel 1Le 13 août 1986 est marqué par l’acte de naissance officiel du groupe Eurotunnel. Au début de l’année 1986, François Mitterrand et Margaret Thatcher avaient déjà annoncé la mise en place de ce projet pharaonique visant à relier la France à l’Angleterre. De décembre 1987 à avril 1994 les travaux permettent d’aboutir à la plus grande construction sous-marine au monde. Un tunnel ferroviaire à deux galeries principales, plus une galerie de service, construits à 100 mètres de profondeur auront nécessités la participation de 13 000 ingénieurs, techniciens et ouvriers.

 

13 août 1986 eurotunnel
Jonction des équipes françaises et britanniques pendant la construction du tunnel
 

Mais le projet aura aussi eu son coût : 12,5 Mds d’euros, soit un dépassement de 5 Mds par rapport aux estimations initiales. Les difficultés financières de la société et surtout le paiement des intérêts d’emprunts empêchent la rentabilité de la société et les 700 000 petits porteurs (dont, 80% de Français) qui avaient souscrits 65% du capital d’Eurotunnel se trouveront alors très vite à la merci d’un cours de bourse qui ne cesse de dégringoler. A un plus haut le 30 mai 1989 à 14,71 euros (96,51 francs), puis à 6 euros en avril 1990, elle passe finalement sous la barre des 1 euro pour ne plus se relever. En 2003, la société est grevée d’une dette de 9 milliards d’euros - soit 10 fois son chiffre d’affaires – et la cotation du titre est même suspendue par l’Autorité des Marchés Financiers.

13 août 1986 eurotunnel 6

Les années difficiles feront alors place aux années de réforme. Le 2 août 2006, le groupe est alors placé sous procédure de sauvegarde auprès du Tribunal de Commerce de Paris et organise sa future restructuration financière. Une nouvelle entité, le groupe Eurotunnel S.A voit alors le jour, opère la conversion des anciens titres Eurotunnel, orchestre une réduction et un paiement échelonné de la dette. De 2,8 milliards d`euros en 2005 la dette passe à 204 millions l`année d`après. L’Offre Publique d’Echange du 10 avril 2007 est finalement une réussite, assure la survie du groupe, sa financiarisation et la cotation d’un nouveau titre Eurotunnel S.A (GET). La lutte pour la survie aura été de longue haleine, mais la stratégie de Jacques Gounon, à la tête de la société depuis 2005, aura été payante.

Les mesures prises ont finalement rassurées. Eurotunnel redevient rentable à partir de 2011 et diversifie désormais ses opérations en profitant de l’ouverture du fret ferroviaire à la concurrence ou achetant la compagnie de ferries Seafrance.

En 2013, Eurotunnel fête son année record en termes de transport de véhicules mais aussi le cap symbolique du milliard de chiffre d’affaires (1,09 Mds d’euros)