FlashbackEco

12 septembre 1962 : We choose to go to the moon

C’est sur le stade de football de l’université de Rice à Houston, Texas, que John Fitzgerald Kennedy prononce son célèbre We choose to go to the moon, discours capital pour le programme spatial américain.

12 septembre 1962 we choose to go to the moon

Sur un ton éminemment pédagogique, John Fitzgerald Kennedy rappelle l’accroissement rapide de la population scientifique des Etats-Unis, mais aussi celui des progrès techniques de l’Humanité, qui s’accumulent à une vitesse quasi-exponentielle. JFK en appelle au patriotisme et à l’esprit pionnier américain :

«  Ce pays a été conquis par ceux qui sont allés de l’avant et il en sera de même pour l’espace. »

Etre « la première nation au monde à s’engager dans l’espace » est le but officiellement fixé. Il s’agit en effet pour les Etats-Unis de remporter une course à l’espace disputée avec l’Union Soviétique. Dans son discours, JFK dit même en faire une priorité notamment pour des raisons stratégiques et défensives. L’exhortation du Président à reprendre la tête de la course à l’espace est d’autant plus insistante que Moscou y a alors l’avantage. L’URSS est en effet le premier pays du monde à avoir placé un satellite en station orbitale (Spoutnik 1, 4 octobre 1957), mais également le premier à avoir envoyé un homme dans l’espace (Youri Gagarine à bord de Vostok, 12 avril 1961).

 

21 juillet 1969 2Le 12 septembre 1962, le discours de JFK livre le plan de bataille d’une conquête spatiale que les Etats-Unis remporteront finalement le 21 juillet 1969 avec la réussite de la mission Apollo 11 et les premiers pas de Neil Armstrong et Buzz Aldrin à la surface de la Lune.

 

A lire aussi : 

29 juillet 1958 : Création de la NASA 

21 juillet 1969 : On a marché sur la Lune !

31 mai 1975 : Vers l’Infini et au-delà… (Création de l'Agence Spatiale Européenne)