FlashbackEco

11 novembre 1918 : Signature de l’Armistice, fin de la Première Guerre Mondiale

Le 11 novembre 1918 à 11 heures, les cloches des Eglises de France sonnent la fin de la Première Guerre Mondiale. En quatre années de guerre (1914-1918), 18,6 millions de personnes y ont perdu la vie, dont 9,7 millions de militaires et 8,9 millions de civils, tous camps confondus.

 11 novembre 1918 signature de l armistice2Envisagée par les Etats-majors de la Triple Entente (France, Grande-Bretagne, Russie tsariste) et des Empires Centraux (Allemagne, Autriche-Hongrie, Empire ottoman) comme une guerre de mouvements à l’issue rapide, à l’image de la guerre franco-prussienne de 1870, la Première Guerre Mondiale a finalement enlisé l’Europe dans une interminable guerre de position inaugurant les techniques militaires les plus meurtrières. Les assauts à répétition visant à reprendre des tranchées que l’ennemi détenait quelques heures plus tôt, les bombardements intensifs de l’artillerie, le perfectionnement des mitrailleuses, l’usage des sous-marins ou encore du gaz moutarde ont fait partie des innovations les plus funestes laissant derrière eux une jeunesse sacrifiée et une Europe exsangue, au bord de l’agonie.

11 novembre 1918 signature de l armistice3

L’année 1917 marqua finalement le tournant d’une guerre qui ne semblait alors plus connaître de fin. L’entrée en guerre des Etats-Unis faisant contrepoids au retrait des forces russes sur le front Est[1] et la reprise en main des opérations militaires sous un commandement allié unifié sous l’autorité du Maréchal Foch permettront en effet la mise en place des offensives, qui l’année suivante, ruineront tout espoir de victoire dans le camp allemand.

 

11 novembre 1918 signature de l armistice Le 11 novembre 1918 à 5h15, les représentants des Etats-majors allemand, français et britannique se réunissent dans la clairière de Rethondes (Forêt de Compiègne) dans le wagon d’Etat-major du Maréchal Foch pour signer un armistice prévoyant l’arrêt des combats à 11 heures le jour même et le retrait consécutif des forces armées allemandes sur la rive orientale du Rhin. Envisagé pour une première période de 36 jours, qui sera renouvelée trois fois, les dispositions de l’Armistice seront finalement reconduites pour une durée indéterminée à partir du 16 février 1919.

11 novembre 1918 signature de l armistice1

 

Rien qu’en France, le premier conflit mondial aura causé 1,4 million de morts militaires (soit 16,8% de l’effectif mobilisé), 4,2 millions de blessés militaires et près de 300 000 pertes civiles directes.

La loi du 24 octobre 1922 fait du 11 novembre un jour férié et un Jour de Souvenir en hommage aux victimes du conflit.

 

[1] La Russie révolutionnaire se retira en effet du conflit mondial en mars 1918 en signant le Traité de Brest-Litovsk.