Le capital* d’une société, c’est-à-dire l’argent dont elle va disposer pour son démarrage, son fonctionnement et ses dépenses initiales et futures, est constitué d’actions

Une action c’est donc un titre de propriété d’une partie du capital d’une entreprise.

Vous pouvez acheter des actions d’une société cotée sur un marché financier ou non cotée.

Exemple :

* Je peux acheter des actions Carrefour qui cotent sur le marché financier français et sur le CAC40 .

Chaque action Carrefour me coutera 29 euros (au cours du …), frais de votre banque ou intermédiaire à part

* Ou bien, je peux acheter des actions d’une entreprise SAKOSS de votre ami qui vend des sacs bio dégradables, si le capital initial de la société est de 10 000 euros avec 1 000 actions, alors si j’achète 100 actions, je dépenserais 1 000 euros et j’aurais donc 10% du capital.

A quoi ais je droit quand j’achète une action ?

Reprenons l’exemple de SAKKOS, si cela marche bien et que SAKKOS fasse 5 000 euros de bénéfices (attention pas de chiffre d’affaires) et que vous et autres actionnaires, décidez de donner la moitié en dividendes (soit 2500 euros), alors comme vous avez 10% de la société vous allez recevoir :

2500 euros X 10% = 250 euros de dividendes, voilà votre conjoint(e) content de cet investissement.

Pourquoi une société qui cote sur le marché financier voit son cours fluctuer tous les jours ?

A cela 2 réponses concomitantes :

Illustration avec l’action Carrefour :

Sur le graphique ci-dessous, vous voyez que l’action Carrefour avait beaucoup perdu en valeur, passant de 35 euros à moins de 15 euros en 2012 ;

a comme action

Source Bloomberg

 

En effet, les ventes en France étaient en baisse, il y a avait des problèmes pour son développement au Brésil et en Asie, bref, les perspectives étaient plutôt sombres.

Depuis, un nouveau dirigeant a été nommé, il a engagé des réductions de frais, a recentré l’activité, a donné de nouveaux élans aux ventes en France, et du coup les investisseurs y croient de nouveau du coup l’action remonte de 18 à presque 30 euros.

Si Carrefour montre encore des progrès sur son chiffre d’affaires* et son bénéfice* alors l’action peut continuer à prendre de la valeur sinon elle baissera de nouveau, sauf événement externe à la société comme une Offre d’Achat (OPA*).